Jour 2 Anta/Día 2 Anta

19 Oct

FRANCAIS

Nous remercions de nouveau Sarah, Jorge et Ramon ainsi que Melchor  Huaypar Chaucca, gérant municipal de Huarocondo et le gardien du temple.

Nous sommes donc allées visiter  le temple de Huarocondo, à côté d’Anta. Ce temple date de 1615, époque coloniale. Les fondations sont réalisées en pierre provenant de la même ville. Le bas du mur, en pierre, monte environ à 1.5/2m puis vient le mur en adobe. La technique employée pour le toit est la même que celle utilisée pour l’église de la vieille Anta.

La mairie nous a invitées à manger un cochon de lait à 10h30 du MATIN!! dur dur mais délicieux. Merci à eux.

Ensuite, nous avons observé une autre technique pour les fondations, la technique champa qui consiste à prélever un carré de terre et pelouse et à le poser en couche directement sur le terrain nivelé. Il n’y a pas d’excavation de terrain pour placer des fondations profondes. La champa contient des racines qui permettent de solidifier l’ensemble. Les racines ont la même fonction que les ferraillages des fondations béton . Par-dessus deux couches de champa sont montés les murs en adobe. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette technique héritée des Incas est beaucoup plus résistante aux tremblements de terre que des techniques modernes, dans cette région.

Autre technique de fondation : sur des fondations en pierre, construction d’ arcs d’ adobe à partir du niveau du sol.

Nous avons vu une maison coloniale construite avec cette technique. Aux alentours il y a des maisons plus modernes qui ont subi des inondations. Les familles se sont réfugiées dans cette maison coloniale. Ramon nous a expliqué que d’antan les habitants de la région savaient où localiser leurs maisons et réaliser de meilleures fondations.

Pour que l’ argile adhère aux murs d’ adobe,  un quadrillage creusé dans le mur est réalisé.

Nous avons découvert un autre mode de maintien des murs : à la place des poutres classiques, ils utilisent des fers.

Pour le maintien du béton sur les murs, ils réalisent un quadrillage de fils de fer maintenus par des clous.

Après une journée riche en découverte, il est temps de passer à la prochaine étape : Puno!

ESPAÑOL

Agradecemos de nuevo a Sarah, a Jorge y a Ramon así como Melchor Huaypar Chaucca, gerente municipal de Huarocondo y el guardián del templo.

Fuimos a visitar el templo de Huarocondo, al lado d ‘Anta. Este templo data de 1615, época colonial. Los cimientos son realizados de piedra de la misma ciudad. La parte inferior de la pared, de piedra, llega hasta  1.5/2m luego viene el muro de adobe. La técnica utilizada para el techo es la misma  que la utilizada para la iglesia de la antigua Anta.

El alcalde nos invitó a comer a un lechon lechón al horno a las 10:30 am! difícil, pero delicioso! Gracias a ellos.

Luego vimos otra técnica para los cimentaciones, la técnica champa que consiste en tomar un trozo de tierra y hierba y ponerla en una capa directamente sobre el suelo nivelado. No hay excavación de la tierra para colocar las cimentaciones profundas. La champa contiene las raíces que pueden fortalecer el conjunto. Las raíces tienen la misma función que los fieros en las cimentaciones clásicas. Encima de dos capas de champa se montan las paredes de adobe. Por increíble que parezca, esta técnica heredada de los Incas es mucho más resistente a los terremotos que las técnicas modernas, en este entorno.

Otra técnica de cimentaciones : sobre cimientos de piedra, la construcción de arcos de adobe de la planta baja.

Hemos visto una casa colonial construida con esta técnica. Alrededor hay casas más modernas que han sufrido de inundaciones. Las familias se han refugiado en la casa colonial. Ramón nos dijo que los antiguos habitantes de la región sabían dónde ubicar sus casas y hacer mejores cimentaciones.

Para que la arcilla se adhiere a las paredes de adobe, hacen un cuadriculado en el adobe.

Hemos encontrado otra forma de mantener las paredes: usan fieros y no vigas clásicas.

Para el mantenimiento del concreto en las paredes, hacen una red de hilo metálico y clavos en la pared.

Después de un día lleno de descubrimientos, es el momento de dar el siguiente paso: Puno!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :